powered by CADENAS

Social Share

Amazon

Sport hippique (9704 views - Sports List)

Le sport hippique ou hippisme rassemble toutes les courses de chevaux au galop, au trot ou à l'amble. Le sport hippique ne doit pas être confondu avec les sports équestres (en partie olympiques) dont les disciplines les plus connues sont le saut d'obstacles, le dressage et le concours complet. Certaines disciplines de sport équestre se rapportent néanmoins à la course, comme l'endurance équestre.
Go to Article

Explanation by Hotspot Model

Youtube


    

Sport hippique

Sport hippique

Ne doit pas être confondu avec sport équestre ou Course de chevaux.
« Turf (courses hippiques) » redirige ici. Pour les autres significations, voir Turf.

Le sport hippique ou hippisme rassemble toutes les courses de chevaux au galop, au trot ou à l'amble.

Le sport hippique ne doit pas être confondu avec les sports équestres (en partie olympiques) dont les disciplines les plus connues sont le saut d'obstacles, le dressage et le concours complet. Certaines disciplines de sport équestre se rapportent néanmoins à la course, comme l'endurance équestre.

Repères historiques

Articles détaillés : Taraxippos, Cirque romain et Course de chars.

Dès l'Antiquité, le sport hippique fait partie des loisirs appréciés. En Grèce, les courses montées ou attelées sont pratiquées, tandis qu'à Rome, la population préfère nettement les courses attelées : les fameuses courses de chars. Les courses de chevaux tombent en désuétude en Occident avec la montée du christianisme, mais durent jusqu'à la fin du XIIe siècle à Byzance[2].

Au Moyen Âge on disputait des courses de chevaux dans les villes, le long des rues ou autour des places, en montant à cru. Cet usage s'est conservé dans les palii italiens, dont le plus ancien est le Palio di Asti, remontant aux XIIIe siècle, et le plus fameux le Palio de Sienne.

Les rois de France et d'Angleterre se disputent la paternité de la rénovation des courses hippiques au XVIIe siècle, mais il semble que ces courses soient issues de l'émulation des producteurs de chevaux de selle utilisés pour la chasse à courre en Angleterre[3]. Les hippodromes se multiplient aux XVIIIe et XIXe siècle : le sport hippique est clairement le sport le plus regardé durant cette période sur les deux rives de la Manche.

L'origine des courses de galop en France : La main de la fille d'un roi, tel fut l'enjeu de la plus ancienne course de chevaux en France dont on trouve mention. La princesse s'appelait Aliénor et son père était le Roi Bodrick, chef des Bretons, qui mourut vers 509. Quatre détails : On ferre le cheval avant la course, on le pare de rubans, le son du cor annonce le départ et il y a un saut de barrière.

Un autre exemple fameux fut la course que Charlemagne aurait organisée lui-même et qui fut gagnée par Bayard, le célèbre cheval des quatre fils Aymon. C'est au milieu du XVIIe siècle qu'apparaissent en France des compétitions de galop « à la manière d'Angleterre », c'est-à-dire des rencontres entre concurrents, généralement deux, préparés à cet effet et montés par des cavaliers portant des poids convenus. Le 15 mai 1651, « il y eut prix et gage de mille écus pour courses de chevaux au Bois de Boulogne ». Le 25 février 1683, se tient la première grande course internationale de galop, près de Saint-Germain-en-Laye, à Achères. Au départ, « sept chevaux anglais » dont deux au Duc de Monmouth, un au Grand Prieur de France, un à M. Howard et un à un « cabaretier » anglais. « Le prix était de mille louis d'or. Il y avait un grand nombre de paris ». C'est sous le règne de Louis XVI que l'anglomanie fait faire aux courses en France de grands progrès.

Sous le Premier Empire, Napoléon 1er eut pour tâche de restaurer en France l'élevage du cheval et de régulariser la pratique des courses.

Une date primordiale dans l'histoire des courses : la naissance de la Société d'Encouragement pour l'amélioration des races de chevaux en France : C'est en 1833 qu'est créée la Société d'Encouragement pour l'amélioration des chevaux. 12 membres d'un Comité fondèrent l'institution à laquelle l'histoire des courses doit à peu près tout : Lord Henry Seymour, président, Maxime Caccia, comte de Cambis, Casimir Delamarre, comte Anatole Demidoff, Fasquel, Charles Laffitte, Ernest Leroy, chevalier Machado, prince de la Moskowa, Denormandie, J.Rieussec. Sept d'entre eux se réunirent, le 11 novembre 1833, dans le salon de tir aux pigeons de Tivoli, 47, rue Blanche à Paris. Ils y tinrent la séance constitutive de leur société et formèrent son comité. Un très grand événement venait de s'accomplir.

Les courses de trot sont pratiquées en France depuis 1835. Cette année-là en effet, un arrêté autorise l'organisation de courses à Nantes et celles-ci ont lieu dans la plaine de la Plée, près de la route de Clisson. Un hippodrome est ensuite implanté sur la prairie de Mauves, près de la gare de Nantes[4]. L'année suivante, la première course normande a lieu le 25 septembre 1836 sur la plage de Cherbourg. Devant le succès rencontré, l'Hippodrome de la Prairie (Caen) reçoit les premières réunions hippiques de trot les 26 et . Cette formule s'étend progressivement à la Basse-Normandie durant les années 1840 puis à l'ensemble de la France. Les premières courses de trot en Île-de-France se tiennent en 1878 à l'Hippodrome de Maisons-Laffitte. Depuis, l'Hippodrome de Vincennes propose des courses de trot et devient le « temple du trot »[5].

Après la Seconde Guerre mondiale, le monde des courses de plat évolue avec le développement important des courses de pur-sang aux États-Unis, au Japon, à Hong Kong et à Dubaï. Pour sa part, le monde du trot reste essentiellement centré sur l'Europe, avec la France, la Suède et l'Italie comme places fortes, et les États-Unis et le Canada pour le continent américain.

Les courses hippiques

On distingue plusieurs types d'épreuves dans les courses hippiques.

Les épreuves de trot

Le trot attelé

Le driver est assis sur un sulky tracté par le cheval. Le cheval doit trotter le plus vite possible pour atteindre le premier la ligne d'arrivée, mais il ne doit en aucun cas se mettre au galop, sous peine de disqualification.

Le départ se prend de deux manières : soit derrière l'autostart, soit en faisant une volte.

L'autostart est une voiture équipée à l'arrière de deux barrières (une à gauche, l'autre à droite du véhicule). Sur ces barrières, on retrouve les numéros des chevaux, qui doivent se positionner derrière. Le no 1 est à la corde, le no 9 à l'extérieur, et les numéros 10 à 18 sont placés sur une seconde ligne. Le no 1 a un trajet plus court, mais risque d'être enfermé par les autres concurrents, alors que le no 18 a le double désavantage d'être en seconde ligne et à l'extérieur, ce qui l'oblige à l'effort maximal. L'autostart roule à vitesse réduite, et lorsque tous les chevaux sont en position et trottent derrière lui, il accélère pour les libérer et lancer ainsi la course.

La volte est une particularité française. Les concurrents n'ont pas de place attribuée à l'avance, et les drivers doivent partir de façon synchronisée. Le principe est de partir perpendiculairement à la piste, et lorsqu'on estime que tout le monde est à sa place, on fait faire un quart de tour au cheval pour se lancer sur la piste. Les commissaires lancent un compte à rebours et assurent la régularité du départ, aidés par des faisceaux lasers. Si le faisceau est coupé prématurément, c'est un faux-départ. En France, depuis le printemps 2008, l'auteur d'un faux-départ est sanctionné par l'obligation de partir derrière un concurrent. S'il ne s'exécute pas, il est disqualifié.

Les épreuves de trot attelé les plus prestigieuses sont classées en Groupe I. C'est le cas notamment du Prix d'Amérique (France), de l'Elitloppet (Suède) et de l'Hambletonian (États-Unis), trois des courses les plus célèbres de la planète. On trouve ensuite les épreuves de Groupe II (Prix de Washington par exemple) puis celles de Groupe III, tel le Prix de Genève. Il existe beaucoup d'autres courses, mais leur niveau ne leur permet pas d'avoir le statut de course de Groupe. Ce statut est revu chaque année, et certaines courses, de temps à autre, gagnent ou perdent un rang dans la hiérarchie.

Le trot monté

Le trot monté est peu répandu : on le retrouve essentiellement en France. Dans ce type d'épreuve, le jockey est assis directement sur le cheval sellé entraîné par le lad driver et mené par le lad. Il y a deux façons de monter : la monte dite traditionnelle, et la monte en avant (le jockey se colle le plus près possible de la tête du cheval). Le principe de la course est d'atteindre le poteau d'arrivée le premier, tout en restant au trot. Si le cheval se met au galop, il est disqualifié. Les temps réalisés au trot monté sont supérieurs à ceux du trot attelé. L'épreuve-reine du trot monté est le Prix de Cornulier.

Les épreuves de galop

Le plat

Article détaillé : Course de plat.

Le principe de la course de plat (ou galop) est, a première vue, très simple : partir au galop, et franchir le poteau d'arrivée le premier.

Les distances de course sont variables, de 900 (quelques courses pour deux ans) à 4 000 mètres (par exemple le Cadran se disputant sur l'hippodrome de Longchamp à Paris), mais le plus souvent comprises entre 1 600 et 2 400 mètres, le mile anglais étant la référence historique, avec ses 1 609 mètres.

Les chevaux prennent le départ dans des stalles, c’est-à-dire des boîtes dans lesquelles ils rentrent et qui s'ouvrent automatiquement lorsque le départ est donné.

Lors de la course, il faut également prendre en compte l'importance de la corde. En effet, les chevaux, à la suite d'un tirage au sort, obtiennent un numéro qui désigne leur stalle de départ. Le no 1 se retrouve à la corde, le no 18 complètement à l'extérieur, ce qui signifie qu'il devra parcourir une plus grande distance dans les virages. C'est donc un élément important, qui peut parfois coûter la victoire.

La course de plat la plus célèbre est le Prix de l'Arc de Triomphe. Il existe d'autres courses très prestigieuses notamment en Angleterre, en Irlande, en Allemagne, en Italie, aux États-Unis, au Japon, à Hong Kong et à Dubaï.

Il existe une hiérarchie des courses à travers la planète. Les courses les plus importantes sont des Courses de groupe. Les plus prestigieuses sont classées en Groupe I (Prix de l'Arc de Triomphe, Derby d'Epsom, Dubaï World Cup par exemple), puis on trouve les courses de Groupe II, les courses de Groupe III, puis les Listed-Race, les handicaps, les prix de série et enfin les courses à réclamer. À noter que sur le continent américain, on utilise le même système de classement, mais dans certaines conditions le terme de Groupe peut-être remplacé par celui de Grade.

L'obstacle

Il existe trois types de courses d'obstacles : les haies, le steeple-chase et le cross-country.

Pour ces courses, le principe est le même que les courses de plat : partir au galop avec un certain poids attribué par le handicapeur, et franchir le poteau d'arrivée le premier.

Il y a cependant des différences notables avec le plat. D'abord, le départ se fait derrière des élastiques, et non dans des stalles. Ensuite, la piste est parsemée d'obstacles que les chevaux doivent franchir. Enfin, la distance est beaucoup plus importante, ce qui implique pour les chevaux d'avoir une bonne endurance, la vitesse de pointe ne suffisant plus.

Dans les courses de haies, les obstacles sont relativement modestes, il s'agit de haies de buisson de 1,10 mètre. La distance de course varie entre 3 000 et 5 000 mètres, mais la majorité des courses se court sur 3 500 à 3 900 mètres.

Le steeple-chase est la discipline la plus prestigieuse de l'obstacle, les obstacles sont plus hauts et plus complexes, avec notamment le fameux saut de la rivière des tribunes à Auteuil par exemple. De plus, la distance est plus importante, avec en moyenne 4 300 à 4 400 mètres à parcourir, même si certaines courses sont plus longues encore (5 800 mètres).

Les courses de steeple-chase les plus prestigieuses sont le Grand Steeple-Chase de Paris en France, le Nakayama Grand Jump (course la mieux dotée) au Japon et le Grand National de Liverpool, la plus mythique.

Enfin, le cross-country est l'épreuve d'obstacle la plus spectaculaire avec des obstacles naturels divers et variés mais toujours impressionnants (open-ditch, contre-bas, contre-haut, douve, rivière…) et une distance très importante, entre 5 000 et plus de 7 000 mètres (7 300 mètres pour le Prix Anjou-Loire Challenge au Lion d'Angers). C'est donc l'épreuve la plus exigeante et la plus dangereuse, aussi bien pour les chevaux que pour les cavaliers.

Les types de courses

Les courses à conditions

C’est la voie royale pour débuter et accéder aux plus prestigieuses courses que sont les Groupes. Les participants doivent répondre à plusieurs critères : le sexe, l'âge, les gains et les performances sont autant de conditions à respecter pour engager son cheval. À partir de ces critères, on détermine le poids pour les galopeurs et le recul pour les trotteurs.

Les réclamers

À la fin de la course les chevaux sont mis aux enchères par le biais de bulletins secrets. Lors de la course, les chevaux sont équipés d'un poids supplémentaire calculé en fonction de la mise fixée par France Galop.

Les handicaps

Ouverts seulement aux galopeurs ayant couru au moins trois fois. Pour l'équilibre des chances, on réunit les chevaux ayant une valeur handicap proche. Celle-ci est donnée par le handicapeur selon la performance et la qualité du cheval. Elle peut donc changer après chaque course. Le poids porté par le cheval est égal à sa valeur handicap à laquelle on ajoute la référence de la course. À la différence des courses à conditions, la valeur du cheval (le poids porté) est plus ou moins subjective.

Les poids sont répartis en fonction des résultats des chevaux, et varient entre 50 et 62 kg en France (les chiffres et unités de poids changent selon les pays). Ainsi, le cheval vainqueur d'une course recevra une charge supplémentaire pour la course suivante. Au contraire, un cheval faisant une piètre course se verra retirer du poids pour la suivante. L'objectif est donc d'obtenir la course la plus serrée possible.

Cette valeur estimée peut évidemment évoluer en cours d'année (à la hausse ou à la baisse). Cependant, la valeur estimée d'un cheval n'est pas susceptible d'être modifiée par la seule et unique raison qu'il a déçu à une, voire deux, trois reprises.

Comment utiliser la valeur estimée, pour créer un pronostic de qualité ?

Pour l'utiliser, il y a lieu de pondérer celle-ci en fonction du poids porté, la Valeur Estimée (VE) devient alors la Valeur Estimée Pondérée (VEP).

Comment faire pour obtenir la Valeur Estimée Pondérée (VEP) ?

Il suffit de faire une soustraction. Exemple : Valeur estimée – poids porté par le cheval = Valeur Estimée Pondérée. « Grand Palais » porte 55 kg, sa Valeur Estimée est de 30. Sa VEP sera de 30 + (60-55)= 35. Arbitrairement, le poids référence pour calculer la (VEP) est fixé à 60 kg.

Un autre exemple pour bien comprendre : « Grand Palais » porte 58 kg, sa Valeur Estimée est de 32. Sa VEP sera de 32 + (60-58)= 34.

Et cela pour chaque cheval de la course.

Classez ensuite tous les partants en fonction de leur chance théorique, de la plus forte à la plus faible.

Comment ajuster la valeur ?

Il est courant de dire qu'en course, une longueur équivaut à un kilo. Bien évidemment, entre théorie et pratique, les différences sont sensibles, un cheval pouvant progresser et l'autre régresser. Votre rôle à vous, turfiste, est d'estimer cela avec précision.

Voici la règle de base pour ajuster les valeurs : 1 kg = 1 point sur l'échelle des valeurs ; 2 kg = 2 points sur l'échelle des valeurs, etc. Une longueur = 1 point sur l'échelle des valeurs ; 2 longueurs = 2 points sur l'échelle des valeurs, etc. De ce fait, il faut essayer d'ajuster selon l'écart à l'arrivée (longueurs entre les chevaux), en tenant compte du poids porté par le cheval.

Attention, l'accommodage des valeurs ne fonctionne pas pour les courses d'obstacle, les écarts sont trop importants.

Les grandes courses

Monde

Afrique du Sud

Allemagne

Australie

Autriche

Belgique

Canada

Danemark

Émirats arabes unis

Espagne

États-Unis

Europe (Union européenne du trot)

Finlande

France

Trot

Groupe I

La France compte vingt-trois courses de groupe I au trot, quatorze en attelé et neuf en monté. La majorité sont courues sur l'hippodrome de Vincennes (20). Enghien, Cagnes-sur-Mer et Caen en accueillent une chacun. En 2018, pour les trois hippodromes de province et une course à Vincennes, l'allocation est inférieure à 200 000 . Sur les autres courses de Vincennes, quinze sont dotées d'une allocation entre 200 000 et 300 000 . Deux courses sont dotées d'un allocation comprise entre 300 000  et 500 000 . Le Prix de Cornulier est la course reine en trot monté (700 000 ) et le Prix d'Amérique la course reine du trot attelé (1 000 000 ).

Meeting Mois Course Discipline Départ Distance Allocation Âge Hippodrome
Hiver Janvier Prix de Cornulier Volté 2 700 m. 700 000 € 4 à 10 ans Vincennes
Hiver Janvier Prix de l'Île-de-France Volté 2 175 m. 200 000 € 5 à 10 ans Vincennes
Hiver Janvier Prix d'Amérique Volté 2 700 m. 1 000 000 € 4 à 10 ans Vincennes
Hiver Février Prix de France Autostart 2 100 m. 400 000 € 4 à 10 ans Vincennes
Hiver Février Prix des Centaures Volté 2 200 m. 240 000 € 4 à 6 ans Vincennes
Hiver Février Prix de Paris Volté 4 125 m. 400 000 € 4 à 10 ans Vincennes
Hiver Février Critérium des Jeunes Volté 2 700 m. 160 000 € 3 ans Vincennes
Hiver Mars Grand critérium de vitesse Autostart 1 609 m. 160 000 € 4 à 10 ans Cagnes-sur-Mer
Hiver Mars Prix de Sélection Volté 2 200 m. 240 000 € 4 à 6 ans Vincennes
Printemps Avril Prix de l'Atlantique Autostart 2 150 m. 180 000 € 4 à 10 ans Enghien
Printemps Mai Critérium des 4 ans Volté 2 850 m. 240 000 € 4 ans Vincennes
Printemps Mai Saint-Léger des Trotteurs Volté 2 450 m. 150 000 € 3 ans Caen
Printemps Juin Prix René Ballière Autostart 2 100 m. 200 000 € 4 à 10 ans Vincennes
Printemps Juin Prix Albert Viel (ex Prix Capucine) Volté 2 700 m. 200 000 € 3 ans Vincennes
Printemps Juin Prix du Président de la République Volté 2 850 m. 240 000 € 4 ans Vincennes
Printemps Juin Prix d'Essai Volté 2 175 m. 200 000 € 3 ans Vincennes
Été Septembre Prix de l'Étoile Volté 2 200 m. 240 000 € 3 à 5 ans Vincennes
Été Septembre Critérium des 5 ans Volté 3 000 m. 240 000 € 5 ans Vincennes
Été Septembre Prix de Normandie Volté 3 000 m. 240 000 € 5 ans Vincennes
Été Septembre Prix des Élites Volté 2 200 m. 240 000 € 3 à 5 ans Vincennes
Hiver Décembre Critérium des 3 ans Volté 2 700 m. 240 000 € 3 ans Vincennes
Hiver Décembre Prix de Vincennes Volté 2 700 m. 240 000 € 3 ans Vincennes
Hiver Décembre Critérium Continental Autostart 2 100 m. 240 000 € 4 ans Vincennes
Groupe II
Groupe III
Les autres courses importantes

Galop

Groupe I

La France compte trente-six courses de groupe I au galop, vingt-sept en plat, quatre en steeple-chase et cinq en haies.
La majorité des course de plat sont courues sur l'Hippodrome ParisLongchamp (15). Deauville, Chantilly, et Saint-Cloud en accueillent six, quatre et deux chacun. Une course de chaque hippodrome (deux à Longchamp) à son allocation inférieure à 300 000 €. Sur les autres courses, quatorze sont dotées d'une allocation entre 300 000 et 500 000 €. Quatre courses sont dotées d'un allocation comprise entre 500 000 € et 700 000 €. Le Prix de Diane et le Prix Jacques Le Marois sont dotées de 1 000 000 €. Le Prix du Jockey Club est doté de 1 500 000 €. Le Prix de l'Arc de Triomphe est l'épreuve reine du calendrier avec son allocation astronomique de 5 000 000 €.
Toutes les courses d'obstacles sont disputées à l'Hippodrome d'Auteuil. Trois courses ont leur allocation inférieure à 300 000 €. Cinq courses ont leur allocation entre 300 000 et 500 000 € (dont l’épreuve la mieux dotée en haie). Le Grand Steeple-Chase de Paris reste l’épreuve phare de l'obstacle, dotée de 850 000 €.

Meeting Mois Course Discipline Départ Distance Allocation Âge Hippodrome
Mai Prix d'Ispahan Plat 1 850 m. 250 000 € 4 ans et + Longchamp
Mai Prix Saint-Alary Plat 2 000 m. 250 000 € 3 ans (F) Longchamp
Mai Poule d'Essai des Poulains Plat 1 600 m. 600 000 € 3 ans (M) Longchamp
Mai Poule d'Essai des Pouliches Plat 1 600 m. 500 000 € 3 ans (F) Longchamp
Mai Prix Ganay Plat 2 100 m. 300 000 € 4 ans et + Longchamp
Juin Prix de Diane Plat 2 100 m. 1 000 000 € 3 ans (F) Chantilly
Juin Prix du Jockey Club Plat 2 100 m. 1 500 000 € 3 ans Chantilly
Juin Grand Prix de Saint-Cloud Plat 2 400 m. 400 000 € 4 ans et + Saint-Cloud
14 juillet Grand Prix de Paris Plat 2 400 m. 600 000 € 3 ans Longchamp
Juillet Prix Jean Prat Plat 1 600 m. 400 000 € 3 ans Deauville
Août Prix Maurice de Gheest Plat 1 300 m. 380 000 € 3 ans et + Deauville
Août Prix Jean Romanet Plat 2 000 m. 250 000 € (F) 4 ans et + Deauville
Août Prix Rothschild Plat 1 600 m. 300 000 € 3 ans et + Deauville
Août Prix Morny Plat 1 200 m. 350 000 € 2 ans Deauville
Août Prix Jacques Le Marois Plat 1 600 m. 1 000 000 € 3 ans et + Deauville
Septembre Prix Vermeille Plat 2 400 m. 600 000 € (F) 3 ans et + Longchamp
Septembre Prix du Moulin de Longchamp Plat 1 600 m. 450 000 € 3 ans et + Longchamp
Octobre Prix de l'Arc de Triomphe Plat 2 400 m. 5 000 000 € 3 ans et + Longchamp
Octobre Prix du Cadran Plat 4 000 m. 300 000 € 4 ans et + Longchamp
Octobre Prix de l'Abbaye de Longchamp Plat 1 000 m. 350 000 € 2 ans et + Longchamp
Octobre Prix de l'Opéra Plat 2 000 m. 400 000 € (F) 3 ans et + Longchamp
Octobre Prix Marcel Boussac Plat 1 600 m. 400 000 € 2 ans (F) Longchamp
Octobre Prix Jean-Luc Lagardère Plat 1 600 m. 400 000 € 2 ans Longchamp
Octobre Prix de la Forêt Plat 1 400 m. 350 000 € 3 ans et + Longchamp
Octobre Prix Royal Oak Plat 3 100 m. 350 000 € 3 ans et + Chantilly
Octobre Critérium international Plat 1 400 m. 250 000 € 2 ans Chantilly
Novembre Critérium de Saint-Cloud Plat 2 000 m. 250 000 € 2 ans Saint-Cloud
Mai Grand Steeple-Chase de Paris steeple-chase 6 000 m. 850 000 € 5 ans et + Auteuil
Mai Prix Ferdinand Dufaure steeple-chase 4 300 m. 350 000 € 4 ans Auteuil
Novembre Prix La Haye Jousselin steeple-chase 5 500 m. 550 000 € 5 ans et + Auteuil
Novembre Prix Maurice-Gillois steeple-chase 4 400 m. 350 000 € 4 ans Auteuil
Juin Prix Alain-du-Breil haies 3 900 m. 270 000 € 4 ans Auteuil
Juin Grande Course de Haies d'Auteuil haies 5 100 m. 350 000 € 5 ans et + Auteuil
Novembre Grand Prix d'Automne haies 4 800 m. 370 000 € 4 ans Auteuil
Novembre Prix Cambacérès haies 3 600 m. 270 000 € 3 ans Auteuil
Novembre Prix Renaud du Vivier haies 3 900 m. 270 000 € 4 ans Auteuil
Groupe II
Groupe III

Hong Kong

Irlande

Italie

Japon

Norvège

Pays-Bas

Royaume-Uni

Singapour

Suède

Groupe I

Groupe II

Suisse

Turquie

Les hippodromes

Article détaillé : Hippodrome.

Les chevaux célèbres

Article détaillé : Liste de chevaux de course.

Les drivers et jockeys célèbres

En France, les drivers et jockeys remportant le plus de courses dans l'année reçoivent des récompenses. Il s'agit du Sulky d'or pour les drivers, de l'Étrier d'or pour les jockeys de trot monté et de la Cravache d'or pour les jockeys de plat et d'obstacle.

Les entraîneurs et propriétaires célèbres

Les paris

Les courses hippiques sont l'objet de paris. Ils sont gérés soit par des sociétés privées, soit par des sociétés contrôlées par l'État, selon les pays. Les paris sont très surveillés et réglementés, afin d'éviter toute fraude, mais aussi pour éviter des problèmes médicaux comme le jeu pathologique.

En France, seuls les paris hippiques sous la forme mutuelle sont autorisés. C'est-à-dire que les perdants paient les gagnants, afin que les sociétés offrant la prise de paris ne soient jamais intéressées au résultat d'une course.

Jusqu'en 2010 et la loi n° 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne, le Pari mutuel urbain (PMU) ou le Pari mutuel hippodrome (PMH) disposaient du monopole de la prise de paris sur les courses françaises avec entre autres les célèbres Tiercé et Quinté[6]. Désormais, toute société ayant reçu un agrément de l'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) peut proposer des paris hippiques. 8 l'ont obtenu : BetClic, leturf, France Pari, genybet, JOAonline, Pari mutuel urbain (PMU), Unibet et Zeturf.fr devenu le principal concurrent du PMU[7]. Seul le PMU dispose de lieu physique pour enregistrer les paris.

En 2004, le PMU était la première entreprise de paris hippiques en Europe et se classait au deuxième rang mondial, derrière le pari mutuel japonais, avec 7,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 6,5 millions de clients.

En 2013, les turfistes français ont moins joué qu'auparavant et le montant des enjeux sur les courses de chevaux a chuté à 5,2 % à 8,9 milliards d'euros[8].

Les médias du sport hippique

  • Chaîne TV spécialisée :
  • Quotidiens spécialisés :
    • Paris-Turf
    • Paris Courses
    • Geny Courses
    • Bilto
    • La Gazette des courses
    • Le Favori
    • Tiercé Magazine
    • Week End
    • Spéciale Dernière
    • PronoCourses (Maroc)
  • Sites internet spécialisés :
    • geny.com
    • turf-fr.com
    • turf.fr
    • paris-turf.com
    • Turfomania
    • turfoo.fr
    • zone-turf.fr
    • ZEturf.fr
    • Frequence-turf.fr
    • LeTROT TV (chaine internet de la SECF / Le Trot)
    • Canalturf.fr
    • Turf-pronostics.com
    • Pronostic-turfiste.fr
  • Magazines spécialisés :
    • Stato
    • Turf Magazine
  • De nombreux quotidiens généralistes consacrent une page sur les courses hippiques, dont :
    • Le Parisien / Aujourd'hui en France.
    • L'Humanité.

Le sport hippique et le dopage

Comme tout sport, le sport hippique peut être confronté au problème du dopage. Il peut toucher les chevaux et/ou éventuellement, les jockeys et drivers. Aussi, les contrôles antidopages sont-ils fréquents et réguliers sur les hippodromes français. Le sport hippique fait d'ailleurs figure de précurseur dans le domaine, puisque c'est en 1912 qu'eurent lieu les premiers contrôles antidopage, avec prélèvement de salive pour les chevaux. De nos jours, tous les échantillons sont confiés au Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry.

Le sport hippique dans l'art

Peinture

Cinéma

Littérature

Télévision

Chanson

Jeu vidéo d'équitation



This article uses material from the Wikipedia article "Sport hippique", which is released under the Creative Commons Attribution-Share-Alike License 3.0. There is a list of all authors in Wikipedia

Sports List

Air sports
• Aerobatics
• Air racing
• Cluster ballooning
• Hopper ballooning

Wingsuit flying
• Gliding
• Hang gliding
• Powered hang glider
• Human powered aircraft
• Model aircraft
• Parachuting
• Banzai skydiving
• BASE jumping
• Skydiving
• Skysurfing
• Wingsuit flying
• Paragliding
• Powered paragliding
• Paramotoring
• Ultralight aviation

Archery
• Field archery
• Flight archery
• Gungdo
• Indoor archery
• Kyūdō
• Popinjay
• Target archery

Ball-over-net games
• Badminton
• Ball badminton
• Biribol
• Bossaball
• Fistball
• Footbag net
• Football tennis
• Footvolley
• Hooverball
• Jianzi
• Padel
• Peteca
• Pickleball
• Platform tennis
• Sepak takraw
• Sipa
• Throwball
• Volleyball
• Beach volleyball
• Water volleyball
• Paralympic volleyball
• Wallyball
• Ringo


Basketball family
• Basketball
• Beach basketball
• Deaf basketball
• Streetball
• Water basketball
• Wheelchair basketball
• Cestoball
• Korfball
• Netball
• Fastnet
• Indoor netball
• Ringball
• Slamball

Bat-and-ball (safe haven)
• Baseball
• Softball
• Slow pitch
• Fast-pitch softball
• 16-inch softball
• Bat and trap
• British baseball – four posts
• Brännboll – four bases
• Corkball – four bases (no base-running)
• Cricket – two creases
• Indoor cricket
• Limited overs cricket
• One Day International
• Test cricket
• Twenty20
• Danish longball
• Kickball
• Kilikiti
• Lapta – two salos (bases)
• The Massachusetts Game – four bases
• Matball
• Oina
• Old cat – variable
• Over-the-line – qv
• Palant
• Pesäpallo – four bases
• Punchball
• Rounders – four bases or posts
• Scrub baseball – four bases (not a team game per se)
• Stickball – variable
• Stool ball – two stools
• Tee-ball
• Town ball – variable
• Vigoro – two wickets
• Wireball
• Wiffleball

Baton twirling
• Baton twirling

Acro sports
• Ballet
• Dancing
• Cheerleading
• Gymnastics

Performance sports
• Drum corps
• Marching band

Board sports

• Skateboarding
• Scootering
• Casterboarding
• Freeboard (skateboard)
• Longboarding
• Streetboarding
• Skysurfing
• Streetluge
• Snowboarding
• Mountainboarding
• Sandboarding
• Snowkiting
• Surfing
• Wakesurfing
• Bodyboarding
• Riverboarding
• Skimboarding
• Windsurfing
• Wakeboarding
• Kneeboarding
• Paddleboarding

Catch games
• Dodgeball
• Ga-ga
• Keep away
• Kin-Ball
• Newcomb ball
• Quidditch
• Rundown (a.k.a. Pickle)
• Yukigassen

Climbing

• Abseiling
• Aid climbing
• Ice climbing
• Mixed climbing
• Mountaineering
• Rock climbing
• Bouldering
• Deep-water soloing
• Sport climbing
• Traditional climbing
• Other
• Canyoning (Canyoneering)
• Coasteering
• Hiking
• Rope climbing
• Pole climbing

Cycling

• Artistic cycling
• BMX
• Cyclo-cross
• Cross-country mountain biking
• Cycle polo
• Cycle speedway
• Downhill mountain biking
• Dirt jumping
• Enduro mountain biking
• Freestyle BMX
• Hardcourt Bike Polo
• Road bicycle racing
• Track cycling
• Underwater cycling

Skibob
• Skibobbing

Unicycle

• Mountain unicycling
• Unicycling
• Unicycle basketball
• Unicycle hockey
• Unicycle trials
Combat sports: wrestling and martial arts
• Aiki-jūjutsu
• Aikido
• Jujutsu
• Judo
• Brazilian jiu-jitsu
• Sambo (martial art)
• Sumo
• Wrestling
• Amateur wrestling
• Greco-Roman wrestling
• Freestyle wrestling
• Folk wrestling
• Boli Khela
• Collar-and-elbow
• Cornish wrestling
• Dumog
• Glima
• Gouren
• Kurash
• Lancashire wrestling
• Catch wrestling
• Malla-yuddha
• Mongolian wrestling
• Pehlwani
• Professional wrestling
• Schwingen
• Shuai jiao
• Ssireum
• Varzesh-e Pahlavani
• Yağlı Güreş
• Greek wrestling

Striking

• Choi Kwang-Do
• Cockfighting
• Boxing
• Bokator
• Capoeira
• Fujian White Crane
• Karate
• Kenpō
• Kickboxing
• Lethwei
• Muay Thai
• Pradal serey
• Sanshou
• Savate
• Shaolin Kung Fu
• Sikaran
• Silat
• Subak
• Taekkyeon
• Taekwondo
• Taidō
• Tang Soo Do
• Wing Chun
• Zui quan

Mixed or hybrid
• Baguazhang
• Bando
• Bartitsu
• Bujinkan
• Hapkido
• Hwa Rang Do
• Jeet Kune Do
• Kajukenbo
• Kalaripayattu
• Krav Maga
• Kuk Sool Won
• Marine Corps Martial Arts Program
• Mixed martial arts
• Northern Praying Mantis
• Ninjutsu
• Pankration
• Pencak Silat
• Sanshou
• Shidōkan Karate
• Shōrin-ryū Shidōkan
• Shoot boxing
• Shootfighting
• Shorinji Kempo
• Systema
• T'ai chi ch'uan
• Vajra-mushti
• Vale tudo
• Vovinam
• Xing Yi Quan
• Zen Bu Kan Kempo

Weapons
• Axe throwing
• Battōjutsu
• Boffer fighting
• Eskrima
• Egyptian stick fencing
• Fencing
• Gatka
• Hojōjutsu
• Iaidō
• Iaijutsu
• Jōdō
• Jogo do pau
• Jūkendō
• Jittejutsu
• Kendo
• Kenjutsu
• Krabi–krabong
• Kung fu
• Kyūdō
• Kyūjutsu
• Modern Arnis
• Naginatajutsu
• Nguni stick-fighting
• Okinawan kobudō
• Shurikenjutsu
• Silambam
• Sōjutsu
• Sword fighting
• Wushu
• Kumdo
• Wing Chun


Skirmish
• Airsoft
• Laser tag
• Paintball


Cue sports
• Carom billiards
• Three-cushion
• Five-pins
• Balkline and straight rail
• Cushion caroms
• Four-ball (yotsudama)
• Artistic billiards
• Novuss (and cued forms of carrom)
• Pocket billiards (pool)
• Eight-ball
• Blackball (a.k.a. British eight-ball pool)
• Nine-ball
• Straight pool (14.1 continuous)
• One-pocket
• Three-ball
• Seven-ball
• Ten-ball
• Rotation
• Baseball pocket billiards
• Cribbage (pool)
• Bank pool
• Artistic pool
• Trick shot competition
• Speed pool
• Bowlliards
• Chicago
• Kelly pool
• Cutthroat
• Killer
• Russian pyramid
• Snooker
• Sinuca brasileira
• Six-red snooker
• Snooker plus
• Hybrid carom–pocket games
• English billiards
• Bottle pool
• Cowboy
• Obstacle variations
• Bagatelle
• Bar billiards
• Bumper pool
• Table Sports
• Foosball


Equine sports
• Buzkashi
• Barrel racing
• Campdrafting
• Cirit
• Charreada
• Chilean rodeo
• Cross country
• Cutting
• Dressage
• Endurance riding
• English pleasure
• Equitation
• Eventing
• Equestrian vaulting
• Gymkhana
• Harness racing
• Horse racing
• Horseball
• Hunter
• Hunter-jumpers
• Jousting
• Pato
• Reining
• Rodeo
• Show jumping
• Steeplechase
• Team penning
• Tent pegging
• Western pleasure


Fishing
• Angling
• Big-game fishing
• Casting
• Noodling
• Spearfishing
• Sport fishing
• Surf fishing
• Rock fishing
• Fly fishing
• Ice fishing

Flying disc sports

• Beach ultimate
• Disc dog
• Disc golf
• Disc golf (urban)
• Dodge disc
• Double disc court
• Flutterguts
• Freestyle
• Freestyle competition
• Goaltimate
• Guts
• Hot box
• Ultimate

Football

• Ancient games
• Chinlone
• Cuju
• Episkyros
• Harpastum
• Kemari
• Ki-o-rahi
• Marn Grook
• Woggabaliri
• Yubi lakpi
• Medieval football
• Ba game
• Caid
• Calcio Fiorentino
• Camping (game)
• Chester-le-Street
• Cnapan
• Cornish hurling
• Haxey Hood
• Knattleikr
• La soule
• Lelo burti
• Mob football
• Royal Shrovetide Football
• Uppies and Downies
• Association football
• Jorkyball
• Paralympic football
• Powerchair Football
• Reduced variants
• Five-a-side football
• Beach soccer
• Futebol de Salão
• Futsal
• Papi fut
• Indoor soccer
• Masters Football
• Street football
• Freestyle football
• Keepie uppie
• Swamp football
• Three sided football
• Australian football
• Nine-a-side footy
• Rec footy
• Metro footy
• English school games
• Eton College
• Field game
• Wall game
• Harrow football
• Gaelic football
• Ladies' Gaelic football
• Gridiron football
• American football
• Eight-man football
• Flag football
• Indoor football
• Arena football
• Nine-man football
• Six-man football
• Sprint football
• Touch football
• Canadian football
• Street football (American)
• Rugby football
• Beach rugby
• Rugby league
• Masters Rugby League
• Mod league
• Rugby league nines
• Rugby league sevens
• Tag rugby
• Touch football
• Wheelchair rugby league
• Rugby union
• American flag rugby
• Mini rugby
• Rugby sevens
• Tag rugby
• Touch rugby
• Rugby tens
• Snow rugby
• Hybrid codes
• Austus
• Eton wall game
• International rules football
• Samoa rules
• Speedball
• Universal football
• Volata


Golf

• Miniature golf
• Match play
• Skins game
• Speed golf
• Stroke play
• Team play
• Shotgun start

Gymnastics

• Acrobatic gymnastics
• Aerobic gymnastics
• Artistic gymnastics
• Balance beam
• Floor
• High bar
• Parallel bars
• Pommel horse
• Still rings
• Uneven bars
• Vault
• Juggling
• Rhythmic gymnastics
• Ball
• Club
• Hoop
• Ribbon
• Rope
• Rope jumping
• Slacklining
• Trampolining
• Trapeze
• Flying trapeze
• Static trapeze
• Tumbling

Handball family
• Goalball
• Hitbal
• Tchoukball
• Team handball
• Beach handball
• Czech handball
• Field handball
• Torball
• Water polo

Hunting

• Beagling
• Big game hunting
• Deer hunting
• Fox hunting
• Hare coursing
• Wolf hunting

Ice sports
• Bandy
• Rink bandy
• Broomball
• Curling
• Ice hockey
• Ringette
• Ice yachting
• Figure skating


Kite sports
• Kite buggy
• Kite fighting
• Kite landboarding
• Kitesurfing
• Parasailing
• Snow kiting
• Sport kite (Stunt kite)

Mixed discipline
• Adventure racing
• Biathlon
• Duathlon
• Decathlon
• Heptathlon
• Icosathlon
• Modern pentathlon
• Pentathlon
• Tetrathlon
• Triathlon

Orienteering family
• Geocaching
• Orienteering
• Rogaining
• Letterboxing
• Waymarking

Pilota family
• American handball
• Australian handball
• Basque pelota
• Jai alai
• Fives
• Eton Fives
• Rugby Fives
• Frisian handball
• Four square
• Gaelic handball
• Jeu de paume
• Palla
• Patball
• Valencian pilota

Racquet (or racket) sports
• Badminton
• Ball badminton
• Basque pelota
• Frontenis
• Xare
• Beach tennis
• Fives
• Matkot
• Padel
• Paleta Frontón
• Pelota mixteca
• Pickleball
• Platform tennis
• Qianball
• Racketlon
• Racquetball
• Racquets
• Real tennis
• Soft tennis
• Speed-ball
• Speedminton
• Squash
• Hardball squash
• Squash tennis
• Stické
• Table tennis
• Tennis
Remote control
• Model aerobatics
• RC racing
• Robot combat
• Slot car racing

Rodeo-originated
• Bullriding
• Barrel Racing
• Bronc Riding
• Saddle Bronc Riding
• Roping
• Calf Roping
• Team Roping
• Steer Wrestling
• Goat Tying

Running
• Endurance
• 5K run
• 10K run
• Cross-country running
• Half marathon
• Marathon
• Road running
• Tower running
• Ultramarathon
• Sprint
• Hurdles

Sailing / Windsurfing
• Ice yachting
• Land sailing
• Land windsurfing
• Sailing
• Windsurfing
• Kiteboarding
• Dinghy sailing

Snow sports
• Alpine skiing
• Freestyle skiing
• Nordic combined
• Nordic skiing
• Cross-country skiing
• Telemark skiing
• Ski jumping
• Ski touring
• Skijoring
• Speed skiing

Sled sports

• Bobsleigh
• Luge
• Skibobbing
• Skeleton
• Toboggan

Shooting sports
• Clay pigeon shooting
• Skeet shooting
• Trap shooting
• Sporting clays
• Target shooting
• Field target
• Fullbore target rifle
• High power rifle
• Benchrest shooting
• Metallic silhouette
• Practical shooting
• Cowboy action shooting
• Metallic silhouette shooting
Stacking
• Card stacking
• Dice stacking
• Sport stacking

Stick and ball games
• Hornussen

Hockey
• Hockey
• Ball hockey
• Bando
• Bandy
• Rink bandy
• Broomball
• Moscow broomball
• Field hockey
• Indoor field hockey
• Floorball
• Ice hockey

Ice hockey 
 • Pond hockey
• Power hockey
• Ringette
• Sledge hockey
• Underwater ice hockey
• Roller hockey
• Inline hockey
• Roller hockey (Quad)
• Skater hockey
• Rossall Hockey
• Spongee
• Street hockey
• Underwater hockey
• Unicycle hockey

Hurling and shinty
• Cammag
• Hurling
• Camogie
• Shinty
• Composite rules shinty-hurling

Lacrosse
• Lacrosse
• Box lacrosse
• Field lacrosse
• Women's lacrosse
• Intercrosse


Polo
• Polo
 • Bicycle polo
• Canoe polo
• Cowboy polo
• Elephant polo
• Horse polo
• Segway polo
• Yak polo

Street sports
• Free running
• Freestyle footbag
• Freestyle football
• Powerbocking
• Parkour
• Scootering
• Street workout

Tag games

• British bulldogs (American Eagle)
• Capture the flag
• Hana Ichi Monme
• Hide and seek
• Jugger
• Kabaddi
• Kho kho
• Kick the can
• Oztag
• Red rover
• Tag

Walking
• Hiking
• Backpacking (wilderness)
• Racewalking
• Bushwhacking
• Walking

Wall-and-ball
• American handball
• Australian handball
• Basque pelota
• Butts Up
• Chinese handball
• Fives
• Gaelic handball
• International fronton
• Jorkyball
• Racquetball
• Squash
• Squash tennis
• Suicide (game)
• Valencian frontó
• Wallball
• Wallyball

Aquatic & paddle sports
• Creeking
• Flyak
• Freeboating
• Sea kayaking
• Squirt boating
• Surf kayaking
• Whitewater kayaking

Rafting
• Rafting
• White water rafting

Rowing
• Rowing (sport)
• Gig racing
• Coastal and ocean rowing
• Surfboat
• Single scull
Other paddling sports
• Dragon boat racing
• Stand up paddle boarding
• Water polo
• Canoe polo
• Waboba

Underwater
• Underwater football
• Underwater rugby
• Underwater hockey

Competitive swimming
• Backstroke
• Breaststroke
• Butterfly stroke
• Freestyle swimming
• Individual medley
• Synchronized swimming
• Medley relay

Kindred activities
• Bifins (finswimming)
• Surface finswimming

Subsurface and recreational
• Apnoea finswimming
• Aquathlon (underwater wrestling)
• Freediving
• Immersion finswimming
• Scuba diving
• Spearfishing
• Snorkelling
• Sport diving (sport)
• Underwater hockey
• Underwater orienteering
• Underwater photography (sport)
• Underwater target shooting
Diving
• Cliff diving
• Diving

Weightlifting
• Basque traditional weightlifting
• Bodybuilding
• Highland games
• Olympic weightlifting
• Powerlifting
• Strength athletics (strongman)
• Steinstossen

Motorized sports
• Autocross (a.k.a. Slalom)
• Autograss
• Banger racing
• Board track racing
• Demolition derby
• Desert racing
• Dirt track racing
• Drag racing
• Drifting
• Folkrace
• Formula racing
• Formula Libre
• Formula Student
• Hillclimbing
• Ice racing
• Kart racing
• Land speed records
• Legends car racing
• Midget car racing
• Monster truck
• Mud bogging
• Off-road racing
• Pickup truck racing
• Production car racing
• Race of Champions
• Rally raid
• Rallycross
• Rallying
• Regularity rally
• Road racing
• Short track motor racing
• Snowmobile racing
• Sports car racing
• Sprint car racing
• Street racing
• Stock car racing
• Time attack
• Tractor pulling
• Touring car racing
• Truck racing
• Vintage racing
• Wheelstand competition

Motorboat racing
• Drag boat racing
• F1 powerboat racing
• Hydroplane racing
• Jet sprint boat racing
• Offshore powerboat racing
• Personal water craft

Motorcycle racing
• Auto Race
• Board track racing
• Cross-country rally
• Endurance racing
• Enduro
• Freestyle motocross
• Grand Prix motorcycle racing
• Grasstrack
• Hillclimbing
• Ice racing
• Ice speedway
• Indoor enduro
• Motocross
• Motorcycle drag racing
• Motorcycle speedway
• Off-roading
• Rally raid
• Road racing
• Superbike racing
• Supercross
• Supermoto
• Supersport racing
• Superside
• Track racing
• Trial
• TT racing
• Free-style moto

Marker sports
• Airsoft
• Archery
• Paintball
• Darts

Musical sports
• Color guard
• Drum corps
• Indoor percussion
• Marching band

Fantasy sports
• Quidditch
• Hunger Games(Gladiating)
• Pod Racing
• Mortal Kombat(MMA)

Other
• Stihl Timbersports Series
• Woodsman

Overlapping sports
• Tennis
• Polocrosse
• Badminton
• Polo

Skating sports
• Aggressive inline skating
• Artistic roller skating
• Figure skating
• Freestyle slalom skating
• Ice dancing
• Ice skating
• Inline speed skating
• Rinkball
• Rink hockey
• Roller derby
• Roller skating
• Short track speed skating
• Skater hockey
• Speed skating
• Synchronized skating

Freestyle skiing
• Snowboarding
• Ski flying
• Skibob
• Snowshoeing
• Skiboarding