powered by CADENAS

Social Share

Amazon

Mécanisme à quatre barres (19618 views - Mechanism & Kinematics)

Un mécanisme à quatre barres est un système composé de quatre corps rigides, en général articulés entre eux par des liaisons tournantes : rotules ou pivots. Dans leur forme la plus simple, les pièces sont des barres, les liaisons étant aux extrémités des barres ; une des barres peut être le bâti de la machine. Ce sont des systèmes de guidage permettant d'effectuer des mouvements parfois complexes. Les exemples les plus connus sont le parallélogramme déformable, utilisé notamment pour les essuie-glaces d'autocars, et le pantographe.
Go to Article

Explanation by Hotspot Model

Youtube


    

Mécanisme à quatre barres

Mécanisme à quatre barres

Un mécanisme à quatre barres est un système composé de quatre corps rigides, en général articulés entre eux par des liaisons tournantes : rotules ou pivots. Dans leur forme la plus simple, les pièces sont des barres, les liaisons étant aux extrémités des barres ; une des barres peut être le bâti de la machine. Ce sont des systèmes de guidage permettant d'effectuer des mouvements parfois complexes.

Les exemples les plus connus sont le parallélogramme déformable, utilisé notamment pour les essuie-glaces d'autocars, et le pantographe.

Mécanismes plans quadrilatéraux

Les mécanismes plans quadrilatéraux sont, comme leur nom l'indique, des quadrilatères ; les barres sont liées entre elles par des liaisons pivot.

Parallélogramme déformable

Un parallélogramme déformable permet de réaliser un mouvement de translation circulaire ; cela permet de conserver l'orientation d'un objet manipulé. Par exemple, dans le cas d'un élévateur de manège, il est important, pour éviter la chute de l'enfant, que le sujet reste horizontal.

Système manivelle-bielle-oscillateur

Le système manivelle-bielle-oscillateur permet de transformer un mouvement alternatif en mouvement de rotation continu, et vice versa. C'est par exemple utilisé pour les anciennes machines à coudre : le mouvement d'oscillation de la pédale entraîne une manivelle en rotation. Ce mécanisme est également utilisé pour l'entraînement à griffe en projection cinématographique : un moteur entraîne une manivelle en rotation continue, et la griffe est portée par la bielle (l'oscillateur sert _ici à guider le mouvement).

Pantographe

Un pantographe est un système permettant de faire une homothétie sur un mouvement. On peut ainsi amplifier ou réduire l'amplitude d'un mouvement.

Parallélogramme de Watt

Le parallélogramme de Watt est un parallélogramme croisé. Il permet d'avoir un guidage pseudo-linéaire : dans l'exemple ci-contre, la trajectoire du centre de la roue par rapport au wagon suit une courbe en S qui est quasiment linéaire dans sa partie centrale.

Cheval de Tchebychev

Le cheval de Tchebychev est un autre mécanisme dont le but est d'effectuer un mouvement pseudo-linéaire.

Système manivelle-bielle-piston

Si l'on remplace une liaison pivot par une liaison glissière, on obtient un système bielle-manivelle-piston.

Mécanismes spatiaux



This article uses material from the Wikipedia article "Mécanisme à quatre barres", which is released under the Creative Commons Attribution-Share-Alike License 3.0. There is a list of all authors in Wikipedia

Mechanism & Kinematics

3D,Geneva double,mechanism,kinematics,rotation,translation